La Région, le Boulonnais, le Trait du Nord

P1000771

La Région, le Boulonnais, le Trait du Nord

 

Sur les 9 races de Trait françaises, le Nord Pas de Calais est la seule région française à regrouper deux berceaux de race : le Boulonnais et le Trait du Nord, parties intégrantes de l’identité et du patrimoine rural, culturel, industriel, minier du Nord pas de Calais.

 

Le Syndicat d’Elevage du Cheval de trait du Nord(59320 Saint Amand les Eaux),

le Syndicat Hippique Boulonnais (62240 Devres),

 

dans le cadre du plan de sauvegarde et de valorisation du cheval Boulonnais et du Trait du Nord, ont conclu une CONVENTION PLURIANNUELLE D’OBJECTIFS 2011-2014, avec le Conseil Régional du Nord Pas de Calais (le CRRG : Centre Régional de Ressources Génériques) accompagnés par l’IFCE : Institut Français du Cheval et de l’Equitation et avec le Syndicat Mixte des Parcs Naturels Régionaux.

 

 

L’OBJET est de doubler le nombre de naissances d’ici 2020 de les augmenter de 20% d’ici décembre 2014, de créer un haras régional décentralisé en 2 maisons de race : le pôle Trait du Nord à Saint Amand et la maison du Boulonnais à SAMER.

 

Les OBJECTIFS sont

-       d’encourager la naissance et l’élevage par un CONTRAT D’ELEVAGE « MAINTIEN DE LABIODIVERSITE »

-       mettre en œuvre le PLAN de SAUVEGARDE en améliorant la sélection, l’étalonnage et la mise en reproduction des juments,  en formant des éleveurs, meneurs, utilisateurs, juges, etc en développant les nouvelles utilisations, les concours etc…

 

Le Conseil Régional Nord Pas de Calais soutient financièrement et techniquement ces objectifs conscient d’œuvrer pour la biodiversité et d’aider les possibilités diversifiées, durables d’utilisations et créatrices d’emplois

  • en agriculture paysanne bio, maraichage, élevage, labours, hersage, dechaumage,
  • en sylviculture : débardage en forêt,
  • en entretien et gestion d’espaces naturels 
  • en ville, en  transports déplacements divers, dans le commerce
  • en tourisme, en randonnées : attelages, roulottes, fêtes champêtres, concours, comices
  • en produits divers : crottin, lait de jument, viande, crins, cuir etc
  • en emplois : naisseurs, éleveurs, débourreurs, dresseurs, meneurs au cordeau, cochers, agriculteurs bio, débardeurs en forêt, palefreniers, professeurs en lycées agricoles, etc

 

Les chevaux de Trait sont puissants et calmes, silencieux, doux de caractère et douxavec la terre… ils ont un bel avenir. Nous avons eu, nous avons et nous aurons besoin d’eux. A nous de convaincre partout où nous le pouvons de diffuser notre plan de sauvegarde chez les jeunes, dans les lycées agricoles et autres centres de formation, et d’insérer l’élevage des chevaux de trait dans la représentation agricole.

 

Janine Petit, conseillère régionale.

 

 

 

Sirene laboure pour l’AMAP de Fresnes Sur Escaut – Photo Yves Spriet – Cliquez sur les photos pour les agrandir

DAAN au débardage – Photo Syndicat d’élevage Trait du Nord

Première sortie de VAGUE au Pas de  Layau a Escautpont - Photo Yves Spriet

MORGAN, 15 ans, mène TOSCANE - Photo Yves Spriet

 

Utilisation sportive Sebastien Vincent, vice champion du monde à 4 chevaux de trait a Conty – 2009 - Photo Yves Spriet

Equipe des Boulonnais a Levier  - 2010 - Photo Yves Spriet

 

Remonter